Suricates du Parc animalier d’Auvergne

Une fois que vous entrez dans le parc, vous tombez sur les Suricates ! Ils sont 4, 2 mâles et 2 femelles et maintenant deux petits nouveaux-nés, récemment j’imagine. Les Suricates sont tops à observer, ils prennent la pose, communiquent entre eux par des petits cris et ils donnent l’impression de former une famille. Du coup, c’est passionnant de les observer. Il y a un Porc-épic splendide dans le même endroit mais les Suricates l’ont vite fait déguerpir quand il a tenté une sortie. Du coup, il est rentré dans sa pièce, impossible de le voir davantage. Peut-être est-ce lui qui a blessé l’un des petits à l’oeil. Vous verrez sur les photos, cela fait bizarre. J’ai appelé le parc ce matin et visiblement les vétérinaires sont passés récemment et n’ont émis aucune alerte, c’est donc que ce bobo va rentrer dans l’ordre. J’ai donc passé un peu de temps à l’entrée et à la sortie auprès de ces animaux très attachants. Le parc précise qu’ils s’intéressent beaucoup à leur environnement, ils écoutent les oiseaux chanter et les cherchent dans les arbres.

J’en ai profité pour les shooter tranquillement et je vous laisse découvrir les photos ci-dessous.

Quant à visiter ce parc, pour faire écho à vos commentaires, je ne suis pas fan des zoos évidemment. Mais les choses ont bien évolué car on parle désormais de parc animalier. C’est une différence notable, les enclos sont plus grands, beaucoup d’attention sont portés aux animaux et des programmes internationaux permettent des échanges pour le bien des animaux, pour éviter la consanguinité par exemple. Les animaux sont bien traités et vivent donc plus longtemps en captivité. Cela ne remplace en rien la nature et la liberté. Et comme dans n’importe quel entreprise, il y a des gens passionnés et compétents et d’autres, voyous. C’est une vraie entreprise et l’objectif est de gagner de l’argent mais un parc animalier qui n’en gagnerait pas est un vrai danger pour les animaux car, alors, ceux-ci ne seraient, forcément, pas bien traités. Ne pas soutenir  et favoriser la bonne tenue d’un parc animalier, c’est mettre la vie des pensionnaires en danger. Le Parc animalier a changé de propriétaire je crois, le parc a été entièrement rénové (18 des 25 hectares du parc). Classique, une fondation a été créee et elle permet ‘adopter virtuellement un animal. Les dons sont ensuite répartis dans les programmes de conservation soutenus par le parc. Je n’ai aucun lien avec le parc animalier d’Auvergne, je n’en fais pas la promotion, chacun se fera sa propre opinion. J’ai pris un pass à l’année pour marquer mon soutien et je vais y aller régulièrement pour voir évoluer ces animaux et parce que j’adore prendre des photos. Quand j’étais petit, j’avais un album à compléter avec des vignettes de photos d’animaux réalisés par Christian Zuber. Cela a du me marquer et plutôt que pompier, je voulais être comme lui, photographe animalier 🙂

Allez, bref, place aux photos !

GU7C9130-1 GU7C9183-1 GU7C9176-1 GU7C9174-1 GU7C9171-1 GU7C9158-2 GU7C9152-1 GU7C9157-1 GU7C9135-1 GU7C9141-1 GU7C9139-1

 


Article Written by

This Article has 8 Comments

  1. coup de coeur pour la troisième et la dernière, ils sont tellement amusants à photographier ces petites bêtes, merci pour cette belle série.

  2. Jackie says:

    Bonjour Olivier, j’aime énormément ces petits animaux si vifs… Tes photos sont MAGNIFIQUES
    Bravo et merci

  3. Pascale MD says:

    Bon soir Olivier,
    J’adore ces petits animaux vifs, agiles et vivant dans une société très structurée.
    Très sympas tes portraits et les petiots, qu’ils sont craquants !
    Ils sont aussi très joueurs, et parfois un simple coup de griffe pendant le jeu…
    Merci pour cette très jolie série.
    Bise et bonne soirée

  4. Christine says:

    Une série très craquante … J’adore ces petits animaux, ils sont adorables … Tes photos sont vraiment très belles Olivier.
    Merci et belle soirée à toi

  5. zazy says:

    Ce sont de petites bestuoles qui me font craquer et je craque particulièrement pour celle où il est assis contre un mur

  6. Pyrros says:

    J’adore la photo du suricate adossé au mur. Avec ces bestioles c’est presque impossible de ne pas avoir une pose qui permet de faire La Photo

  7. Gaya Nature says:

    Une très jolie série. La lumière y est très belle.

  8. Cédric says:

    Ces animaux sont toujours craquants. Tantôt éveillés, attentifs, tantôt à moitié endormi, « bronzant » au soleil. Belle série à nouveau. Ta visite a été fructueuse !


Leave a Reply