Refus pour la classement au patrimoine mondial de l’Unesco de la Chaîne des puys

C’est donc un deuxième refus que vient d’essuyer la candidature de la Chaîne des Puys – faille de Limagne pour le classement au patrimoine mondial de l’Unesco… 

« La 40e session de l’Unesco n’a pas sourit à la candidature de la chaîne des Puys – faille de Limagne à Istanbul. Les 21 pays membres du comité du patrimoine mondial ont décidé majoritairement de renvoyer le dossier : il faudra prouver « la valeur universelle exceptionnelle ». Il faut dire que l »Union Internationale pour la Conservation de la Nature avait déjà émis un avis défavorable quant à l’inscription de la chaîne des Puys au patrimoine mondial. (France Bleu Pays d’Auvergne) « 

Jean-Yves Goutebel :  « Cette décision acte que le site de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne possède la valeur scientifique pour être inscrit sur la liste du patrimoine mondial et lui ouvre donc la porte pour une inscription prochaine. » On pouvait suivre les débats en direct via l’appli Périscope.

En clair, il va falloir étirer du périmètre les carrières qui constituaient déjà un frein lors de la précédente candidature et développer les infrastructures pour canaliser l’activité touristique, à l’image des aménagements réalisés ces dernières années sur le Puy de Dôme et le Pariou par exemple (caillebotis en bois). Bon, comme l’a précisé une journaliste, on en passera pas nos vacances avec la représentante de la Finlande toujours farouchement opposée à ce projet.

Evidemment , c’est important, mais des aménagements pour attirer encore plus de touristiques ? Voilà une des conséquences qui pourraient la quiétude de nos hauts espaces… mais seraient porteurs aussi de retombées économiques importants. Hum hum, je n’ai pas la réponse, le débat peut-être lancé mais j’ai malgré tout mon idée sur la question. Il est certain que quasi seul face à ce paysage, on a moins envie de partager … (Dimanche soir en haut du Puy de Dôme).

GU7C9083-1

 


Article Written by

This Article has 8 Comments

  1. zazy says:

    Dilemme : la tranquillité ou les touristes en nombre !
    J’ai lu ça sur le journal. La région va y arriver, mais à trop domestiquer ces paysages, je crains qu’ils n’en perdent leurs saveurs.
    Mais bon, c’est bon pour le tourisme et les affaires.

  2. Il y a toujours conflit entre sauvegarder des lieux naturels tels qu’ils sont et augmenter les capacités du tourisme. Beaucoup de régions ont subi ça et je serais plutôt pour « pas de classement Unesco et conservation de la tranquillité et de la beauté de cette région ». Même si je connais très peu ta région, le peu que j’en ai vu en la traversant par l’autoroute et par les images diverses sur les blogs photos et les reportages télé me l’ont montrée comme magnifique et très préservée pour le moment. Je donc donc plus pour la préservation d’un tel patrimoine que pour son inscription à l’Unesco. J’ai beaucoup voyagé et j’ai pu constater que tous les lieux qui ont été inscrits au patrimoine de l’Unesco sont devenus des usines à touristes et bien souvent très mal respectés par ces touristes justement. Mais ce n’est que mon avis et il n’engage que moi et quand je vois ta photo qui étaie cet article, je me dis que je n’ai peut-être pas tort. Bises Olivier et à tout bientôt.

  3. Anne says:

    Vive la tranquillité!

  4. Pascale MD says:

    Bon jour Olivier,
    Depuis juin 2011 les Causses et les Cévennes sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre de paysage culturel de l’agro-pastoralisme méditerranéen. Cette reconnaissance consacre la valeur d’un site exceptionnel dont les paysages ont été façonnés par la main de l’homme depuis des millénaires.
    Ce lieu est aussi Parc National des Cévennes.
    C’est une très bonne chose car du coup, on ne peut plus y faire n’importe quoi, ni en matière de constructions, ni en matière d’industrie, ni même en matière de chasse.
    Faune, flore et biotope y sont surveillés, protégés, préservés.
    Ces classements attirent bien évidemment de plus en plus le tourisme vert, mais connaissant ce bel endroit de France depuis que je suis ado, et y vivant depuis 1994, je ne peux que constater un plus grâce à ces classements dans la Pa

    • Pascale MD says:

      Flûte, c’est parti trop vite 😉

      Donc, j’étais en train d’écrire : dans le Patrimoine Mondial.

      Je ne suis pas de ceux qui s’opposent systématiquement. J’observe, je regarde, et concernant les Cévennes, oui, cela est un plus incontestable non pas en matière de gros sous mais en matière de préservation. De fait plus d’exploitation de carrières sur le périmètre classé (entre autre), et vraiment c’est pas dommage 😉

      Je te souhaite une bonne fin de journée

  5. Christine says:

    J’espère juste que ce magnifique endroit restera tel qu’il est … c’est tellement beau … à préserver ABSOLUMENT … classé ou pas 🙂
    Belle journée à toi Olivier

  6. Donlope says:

    Ce sera pour une prochaine fois!
    Cà ne m’empéchera pas de passer une semaine dans le Sancy au mois d’Aout, j’ai hâte!!!


Leave a Reply