Les cairns ou monticules de pierre

On les trouve au hasard de nos pérégrinations aux quatre coins du monde. On se demande souvent leur utilité. Selon Wikipédia, un cairn est un amas artificiel de pierres placées à dessein pour marquer un lieu particulier. On les trouve la plupart du temps sur les reliefs, les tourbières  ou au sommet des montagnes.  Ils remplissent plusieurs fonctions : baliser un sentier traversant un sol rocailleux ou aride, ou traversant un glacier; repérer le sommet d’une montagne; marquer un site funéraire ou célébrer les morts; baliser la présence d’une grotte, certains de ses accès ou passages intérieurs. En outre, les cairns furent utilisés pour commémorer toutes sortes d’événements : un site de batailles, un endroit où un chariot fut renversé, etc. Ils peuvent passer de simples amas branlants à de savantes prouesses de construction. J’aime bien les explications de ce blog qui s’interroge sur ce qui pousse les humains à empiler des pierres (http://martouf.ch/document/162-qu-est-ce-qui-pousse-les-humains-a-empiler-des-pierres-r.html). Je connais quelqu’un qui s’est amusé à en élever un près de Page en Arizona, face au Lake Powell. Peut-être pour marquer la fin d’une belle journée, d’un point haut,  idyllique, avec un coucher de soleil aux couleurs ennivrantes. Je n’ai pu m’empêcher de l’immortaliser.

GU7C1652-2

Cain, Lake Powel, Page, Arizona.

 

 

 

 


Article Written by

This Article has 6 Comments

  1. Seb says:

    Photo très sympa (même si j’aurais aimé que le cairn se détache plus de l’horizon).
    J’en ai bcp rencontrés en Norvège… Et sans trop savoir pourquoi, j’en ai érigé également à côté de ceux qui existaient déjà : effet de contagion sans doute ^^

    • adminod says:

      C’est assez surprenant, s’y attarder voire en ériger permet d’arrêter le temps, de prendre ce temps, de se poser. Finalement , on ne leur en demande pas beaucoup plus, non ? Tu as raison pour la compo, j’aurai en effet peut-être du me baisser plus et caler le cairn sur l’horizon dégagée, why not 🙂 merci pour ton regard.

  2. Pyrros says:

    Par chez moi sur les sentier ce sont souvent des amas de pierres éphémeres qui ne survivent que le temps d’une saison le vent, la pluie et la neige les font souvent s’écrouler.
    Pour la compo je partage l’avis de Seb

    • adminod says:

      Ils se trouvent certainement des voyageurs pour les remettre d’aplomb non ? C’est vraiment quelque chose de zen je trouve. Quant à la combo, c’est noté ! Merci pour ce commentaire 🙂


Leave a Reply