Le ciel est joli comme un ange

Le monde est très grand et plein de contrées magnifiques que l’existence de mille hommes ne suffirait pas à visiter

de Arthur Rimbaud
Extrait d’une lettre – 15 janvier 1885
Soirée poétique, en compagnie d’Arthur Rimbaud. Tristesse, joie, inquiétude, espérance … que de sentiments variés et mélangés. La vie parait-il. Le monde à découvrir… je ne suis qu’1 homme comparé à mille.

 

Article Written by

Leave a Reply