L’abeille, sentinelle de l’environnement : Einstein, sur la piste d’une intox

Le Jour où l’abeille disparaîtra … l’homme n’aura plus que quatre années à vivre – Albert Einstein

… Vrai ou faux, houx ou pas houx, intox ou pas intox ? A voir ici

En attendant, plus que jamais, il est nécessaire de préserver les abeilles.

GU7C8102-1GU7C8109-1GU7C8093-1


Article Written by

This Article has 12 Comments

  1. Pescalune says:

    Sublime série tout en douceur – j’adore 🙂

  2. Focales says:

    Einstein n’avait pas tout à fait raison, j’ai justement vu un reportage il y a un jour ou deux à la télé qui développait le sujet. Mais à terme nous n’aurions plus de fruits, plus de miel, et des tas d’autres choses encore. Et quelque part, ce serait très très pénalisant pour l’homme. Mais il faudrait que nos cultivateurs comprennent ça et arrêtent de jouer du pesticide à tout va. Sous prétexte de cultiver toujours plus sans que les insectes ne viennent se nourrir de leurs cultures, ils déversent des tonnes de saletés qui tuent tout, abeilles, insectes, coquelicots, bleuets et j’en passe.
    J’apprécie ces belles macros qui nous montrent bien les détails de cette gentille butineuse. Bonne soirée Olivier.

    • Olivier says:

      C’est la triste réalité. Je vois peu de papillons, peu d’abeilles et c’est assez surprenant mais j’ai vu très peu de coquelicots aussi cette année. je n’ai pas envie d’en tirer des conclusions pessimistes mais je trouve triste. Une prise de conscience des agriculteurs ? leur modèle économique est défaillant et leur survie, le besoin de produire toujours plus priment sur des considérations écologique jugées futiles parfois. Mais il y a beaucoup de choses qui vont dans le bon sens mais pas à suffisamment grande échelle… Merci de ton passage Marie.

  3. Christine says:

    J’espère qu’Einstein se trompe … mais je sais bien que sans les abeilles, beaucoup de choses disparaîtraient pour cause de dépollenisation … Tes photos sont superbes, je les adore … ☺
    Bises et bonne soirée Olivier

  4. Anne says:

    De bien belles couleurs!

  5. Gaya Nature says:

    Bonjour Olivier,

    Elles sont très belles tes photos. Cette année dans mon jardin j’ai le plaisir de voir que mes plantations faites l’année dernière apportent bon nombre de bourdons, abeilles et papillons. Un qui apprécie un peu moins, c’est Cimba (il a peur des gros bzzzzz). :-))

    Bises et bon après-midi.

  6. Pascale MD says:

    De très jolies photos.
    La première et la troisième sont bien des abeilles mellifères, la seconde en revanche c’est un Bourdon terrestre.
    Il faut en prendre soin de nos chers butineurs 😉

  7. l’environnement dans lequel tu l’as photographié rehausse les couleurs de l’abeille, ça produit des photos très « estivales »


Leave a Reply