Instant décisif au château de Tournoël

C’est sur l’aller/retour avec le centre équestre de Marsat que j’ai pris ces quelques photos alors que le vent, fort et tourmenté, amenait l’orage. Des moments inédits mais ô combien agités lorsque la nature se fâche. J’aime bien ce genre de photos inédites qui ne se répètent pas. J’en viens à cette conclusion que chacun a déjà du se faire. Tout le monde sait faire des photos. Par contre, l’instant, lui, ne se démultiplie pas, ne se clone pas et une photo sera inimitable car l’instant précis où elle a été prise est unique. Cela confère à cette photo, un caractère unique. Il fallait être là au bon moment. Il y un article sur ce sujet dans le dernier Réponse Photo sur l’héritage de Cartier-Bresson à l’agence Magnum intitulé « qu’est devenu l’instant décisif ? ». Le bon moment comme le baiser de Doisneau, c’est ce qui fait la différence. Alors, est-ce la technique ou l’instant qui ait la réussite d’une photo ? Être au bon endroit au bon moment. Les photographes de rue sont très forts dans ce domaine car ils arrivent à capter le petit plus qui ait d’une photo banale, un cliché que l’on retient. J’en profite pour remettre ces mots de Martine Franck déjà utilisés dans un de mes précédents posts « une photographie, c’est un fragment de temps qui ne reviendra pas » ou encore Raymond Barthe « ce que la photographie reproduit à l’infini n’a lieu qu’une fois ».

Dans cette série, rien d’exceptionnel, juste un moment partagé avec mes filles à courir après la lumière, lumineuse, brève et fuyante. La conjonction d’une belle tranche de rigolade, d’une lumière exceptionnelle, d’une journée forte en chaleur et des éléments qui se déchaînent en fin de journée. Sur l’un des clichés, j’ai vu au traitement, un soupçon d’éclair au-dessus du château de Tournoël. Mais j’ai été prudent avec les filles et nous sommes restés le plus souvent dans la voiture.

Cette série a pour décor le château de Tournoël à proximité de Riom et de Volvic. Si vous souhaitez plus d’infos sur ce château, c’est ici

Dites-moi si ces photos vous plaisent, ce que l’instant décisif évoque pour vous, si vous partagez mon analyse. Enfin, si cette série vous plait, n’hésitez-pas à la partager. Et n’oubliez pas votre appareil photo, c’est votre meilleur ami pour réaliser des photos inédites 🙂

GU7C9440-1 GU7C9451-1GU7C9535-1GU7C9530-1 GU7C9514-1


Article Written by

This Article has 11 Comments

  1. un atmosphère pour un film d’horreur ou d’Hitchcok! J’aime bien

  2. Jackie says:

    Magnifique, ma préférence va à la 1…
    Merci

  3. Un brin de mystère, un beau coucher de soleil et un contre-jour très réussi, j’aime beaucoup. Bonne soirée Olivier

  4. zazy says:

    La première et la dernière me plaisent particulièrement. Très beaux clichés, sacré ambiance.
    Un petit problème avec ton texte, caractères trop petits pour moi !

  5. Anne says:

    Tout un art…
    Jolie série!

  6. Gaya Nature says:

    Bonjour Olivier,

    La une et la 4 sont très belles. Personnellement j’adore les photos d’ambiance, surtout lorsque les éléments se déchaînent, que ce soit brouillard, lumière de l’aube ou du soir, et que les nuages valsent dans des lumières différentes. Lorsque il y a un orage, je suis la première à sortir pour apprécier les éléments et à les photographier; avant-hier nous avons eu une tempête avec de gros grelons, des arbres sont tombés….je regardais, tellement absorbée par la contemplation de la nature, que j’en ai oublié de prendre des photos. 🙂

    Bises et bonne journée

  7. Nanegrub says:

    Très belle série ! Bravo ! Mes préférées : la 1, la 3, la 4

    Tes mots sonnent justes et je partage pleinement ton avis. Dimanche dernier j’étais allé à un festival de musique folk dans l’intention de photographier des musiciens. Il y avait plein d’autres photographes présents, avec des appareils plus coûteux les uns que les autres, et des objectifs à rallonge, des photographes qui se tortillaient dans tous les sens pour mitrailler. Je ne faisais vraiment pas le poids avec mon petit Alpha 7. Finalement, au lieu de photographier les musiciens, j’ai pris plaisir à photographier les auditeurs tout autour de moi; des visages de gens ordinaires, des visages éclairés par le sourire, des visages d’enfants, d’adultes, de vieux, des visages magnifiques. N’était-ce pas ça l’important, saisir le moment présent, saisir ces traces de bonheur qui se dessinaient sur leurs visages ? Même si je n’étais pas toujours placée à l’endroit idéal pour prendre telle ou telle photo et que mon matériel n’est de loin pas aussi perfectionné que je le souhaiterais, même si techniquement mes photos ne sont de loin pas parfaites, elles montrent un instant de vie, ont immortalisé un instant de bonheur. Et, cerise sur le gâteau, lorsqu’ensuite j’ai montré ces photos à quelques unes de ces personnes photographiées à leur insu pour leur demander l’autorisation de les publier, un nouveau sourire est né sur leurs visages; une personne s’est même trouvée plus belle sur la photo que lorsqu’elle se regarde dans son miroir; je crois qu’elle devrait changer de miroir ou consulter un ophtalmo 🙂 J’ai posté certaines de ces photos sur mon blog.
    Amicalement

    • Olivier says:

      @Nanegrub Sur un événement de ce type, la majeure partie des photographes présents aura les mêmes clichés. Le matériel à forcément son importance notamment en photo de concert où il y a peu de lumière mais au-delà de ça, comme tu le précises si bien, c’est important de donner son point de vue, sa vision des choses. Et l’idée de tourner son appareil vers les spectateurs est géniale car tous les objectifs sont, eux, tournés vers la scène. J’aime bien cette idée que le photographe à une vision originale et qui lui est propre 🙂 Marrant la personne qui se trouve plus jolie sur tes photos :)) Merci pour ta visite et ce long commentaire.

  8. Pascale MD says:

    Bon jour Olivier,
    Tu présentes de très jolies compositions et une superbe ambiance avec ces teintes chaudes.
    H’aime beaucoup

  9. Pascal says:

    Photographier l’instant qui ne se reproduira pas. Je confirme, jamais un même coucher de soleil même chose pour le lever. J’ai un coup de coeur pour la première image et la dernière me fait penser à une scène hitchcockienne: Un nuage d’oiseaux

  10. Cédric says:

    Le moment saisi est parfait et cela donne une ambiance que j’aime beaucoup. Ce contre-jour à un côté « mystérieux » très plaisant. Bien vu, et bien fait !


Leave a Reply