>Héron cendré en Haute-Loire

>

Cela fait de nombreuses fois que je croise involontairement cet oiseau vraiment majestueux et d’une élégance rare le long de l’Allier. pas facile à approcher, il se dérobe souvent et en quelques battements d’aile, il n’est déjà plus qu’un point dans le ciel.
Je ne suis pas équipé non plus pour l’approcher car avec mon 70-200mm, je suis bien juste pour la capturer sans me faire remarquer.
Néanmoins avec un peu de patience, un peu de chance et pas mal de persévérance, j’ai réussi de nombreuses captures photographiques. C’est un maigre butin comparé à celui des photographes animaliers mais néanmoins, le plaisir de voir évoluer cet oiseau doit être le même pour tous.
La nidification du Héron s’étend de février à juillet mais la ponte des œufs se déroule en février mars. A cet effet, la héronnière de Précaillé (Haute-Loire) est toute indiquée pour l’observer. Mais, mes deux dernières sorties m’ont juste permis d’observer quelques nids, vides semble t-il. Ceux-ci sont ré utilisés d’une année sur l’autre, alors patience, ils vont trouver preneur rapidement …
Dans le bric à brac organisé de la nature, un observateur observé
Pourtant peu visible, je ne lui ai pas échappé, il s’est envolé mais juste après mon cliché, merci !
Un ou deux canards sur cette photo ?
Article Written by

Leave a Reply