Guillaume Canet chute à Equita

Avec à la maison des filles passionnées (ah les filles et leur cheval …) d’équitation, qui ont d’ailleurs leur propre cheval, et avec une admiration pour Guillaume Canet, vous ‘savez d’autre choix que de vous rendre au salon du cheval de Lyon, Equita. Surtout lorsque ce super acteur/réalisateur est qualifié pour la finale du CSI2 (concours de saut international niveau 2).  Après avoir assisté à une finale de CSI5 de toute beauté avec nos champions olympiques (photos à venir), direction le CSI2. Ces obstacles sont impressionnants. Mais plus le niveau est élevé, plus la maîtrise et l’harmonie avec le cheval est superbe. Il n’y a aucune brusquerie, tout se passe en douceur entre le cavalier et son cheval. En comparaison avec des autres concours aperçus le matin même et où nous avons vu deux cavalières user de leur cravache pour …. je ne sais trop pourquoi ni à quoi cela sert d’ailleurs, au moment où le cheval refusait l’obstacle. Quelle différence avec les pros dont certains parmi les plus illustres ont tout simplement arrêté le concours après le refus de leur cheval, comme l’immense champion John Whitaker. Parce que les chevaux sont comme les sportifs, parfois ils sont dans un bon jour, parfois non et il ne sert à rien d’insister. Quand il y a un tel respect, une telle attention entre l’homme et l’animal, c’est vraiment très beau. 

 

Le concours se termine tôt pour Guillaume Canet

C’est avec son cheval fétiche Babèche que Guillaume Canet était présent ce samedi. Après son rôle dans le film Jappeloup, cet acteur qui se destinait à être cavalier professionnel, a décidé de reprendre l’équitation et les concours. Bon, tant le dire de suite, le concours ne s’est pas passé comme il le souhaitait. Une chute au cinquième obstacle et la finale était terminée pour le couple bobèche/Canet. Placé en face du fatidique obstacle, j’étais évidemment en mission commandée pour la prise de photo. Bon, depuis les tribunes, avec juste mon 70-200mm pour ne pas m’encombrer, la mission était compliquée :). Voici donc en images, le concours de Guillaume Canet, depuis la reconnaissance du parcours à la chute finale, très impressionnante. Guillaume Canet en a d’ailleurs plaisanté après sur les réseaux sociaux, preuve de la hauteur dont ce super acteur est capable. Grâce aussi à son gilet airbag: mes filles ont interdiction de monter sans :). Malgré sa chute et très certainement les douleurs, il est tout de même venu chercher son cheval qui en a profité pour se défouler et le commentaire de dire au micro « bobèche fait son cinéma ! », plutôt bien trouvé 🙂

gu7c3388-1 gu7c3422-1gu7c3710-1 gu7c3711-1 gu7c3712-1 gu7c3713-1 gu7c3714-1gu7c3722-1 gu7c3727-1 gu7c3726-1 gu7c3725-1 gu7c3724-1 gu7c3723-1gu7c3738-1 gu7c3743-1


Article Written by

This Article has 13 Comments

  1. Pas mal du tout pour des photos faites au max 200 mm. J’aime bien cet acteur réalisateur et j’avais vu bien sûr le film Jappeloup. Pas de chance pour Guillaume mais c’est ça la compétition, il y a des jours avec et des jours sans.

    Je voulais te dire en passant que ton texte en gris clair sur fond gris foncé n’est pas hyper lisible… j’ai dû me remettre sur ta newsletter pour le lire car là il est en noir sur blanc et donc très lisible.
    Bonne journée

    • Olivier says:

      Merci Marie, oui c’est comme chacun d’entre nous, parfois on n’est pas au top. Et puis, le cheval a aussi ses propres défaillances. J’ai modifié le texte, merci de ton retour, en gris clair, cela devrait être plus lisible.

  2. Robert says:

    Je n’ai jamais assisté à une telle compétition mais cela doit être fascinant, sur tout de voir l’animal noble (je parle ici du cheval) en action.

    • Olivier says:

      Oui quand la partition est admirablement joué, le couple cavalier/cheval est fantastique à voir évoluer. A un bon niveau car dans les niveaux inférieurs, il y a comme partout des bons et des mauvais, je veux dire pas très sympas avec leur cheval. Mais sinon, c’est une compétition mais aussi un très beau spectacle. Merci Robert

  3. Pescalune says:

    Superbe reportage photo ! Pas forcément évident car ça va vite ! 😉

  4. zazy says:

    Tes filles ont dû être super heureuses, même s’il est tombé. Le sport nous remet à notre place et c’est bien. Jolies prises même avec le x200, elles sont nettes

    • Olivier says:

      Oui elles étaient ravies, peu importe la chute, cela montre qu’il s’agit d’êtres vivants avec leur forme et leur caractère. Il n’y avait pas que guillaume Canet mais aussi d’autres cavaliers au top. Merci Zazy pour ton passage

  5. Merci beaucoup pour tes passages Olivier. Le 16 novembre, la série que j’ai programmée t’est dédiée. Tu comprendras pourquoi. Bises amicales.

  6. Dédé says:

    Très belle série. J admire le travail du photographe. Je n ai jamais assisté à ce genre de compétition mais nous avons quelques beaux champions en suisse.

  7. Robert says:

    On a beau dire, c’est le cheval qui décide…


Leave a Reply