Evanescence

 » Nous devons le prix de nos plus belles minutes à leur évanescence  » Maurice Gagnon
En y réfléchissant posément, je me dis que c’est très vrai …

 

Article Written by

Leave a Reply