Douce nuit …

Pour revivre, il faut une grâce, l’oubli de soi ou une patrie. Certains matins, au détour d’une rue, une délicieuse rosée tombe sur le cœur puis s’évapore. Mais la fraîcheur demeure encore et c’est elle, toujours, que le cœur exige. Il me fallait partir à nouveau.
Retour à Tipassa – Albert Camus

Je vous souhaite une douce nuit et fraîche nuit après cette chaude journée de printemps.

 

 

GU7C2666-3

Article Written by

This Article has 2 Comments

  1. Seb says:

    Belle et douce image, même si le « vert » me manque un peu.
    Et joli texte bien choisi.

    • adminod says:

      C’est exactement la même remarque que mon entourage ! Le rendu en couleur est assez proche d’une image de plume sur l’herbe que j’ai publiée le 5 février intitulée également douceur, c’est pour cela que j’ai opté pour le N&B. Merci d’être passé Seb.


Leave a Reply